vendredi 27 juin 2014

Bill Evans, Scott LaFaro, Paul Motian for ever

  

Bill Evans
   

C'est autour de minuit, quand presque tout le monde dort, quand tout est calme et tranquille, que j'écoute l'ami Bill Evans. En guise de cadeau de bienvenue sur ce blog, j'avais envie de vous  faire connaître, si ce n'est déjà fait, ce pianiste au jeu sensible, lyrique et moderne. Combien de fois me suis-je laissé embarquer par Sunday at the Village Vanguard, par ce sublime album, par ce trio de jazz inégalé avec les inoubliables Scott LaFaro à la contrebasse et Paul Motian à la batterie? Je ne saurais dire, c'est devenu pour moi une respiration naturelle. C'était un dimanche de juin 1961 à New York et c'est ici et maintenant, une émotion et un plaisir toujours renouvelés. Bill, Scott et Paul pour toujours!

(La captation de Waltz for Debby que je vous propose n'est pas réalisée au Village Vanguard mais le 19 mars 1965 dans un studio de la BBC, avec Larry Bunker à la contrebasse et Chuck Israels à la batterie.

Scott LaFaro est mort le 6 juillet 1961 dans un accident automobile, Bill Evans nous a quitté le 15 septembre 1980. Le dernier survivant de ce trio légendaire, Paul Motian, est mort le 22 novembre 2011 à New York) 






2 commentaires:

  1. en tout point d'accord avec vous !! dans le creux de la nuit, par temps maussade ou plus simplement lorsque je suis en phase de sérénité en lecture, Bill Evans est un bon compagnon, génial et sensible....

    RépondreSupprimer