mardi 24 décembre 2013

Ces jours-là




Ces jours-là
Des tambours battent à nos tempes
Nous sommes des torrents d’écume rouge
D’où déferlent des pirogues chargées de guerriers
Et si d’aventure le flot se calme
C’est que la plaine s’est faite en nous
Et que l’attente va se nourrir
De chants et de danses
Mais Dieu
Qu’il est dur
D’endurer ton absence



Laura Breitwieser

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire