mercredi 4 janvier 2012

Les haïkus de Phil


Le nouvel an est dans la tradition du haïku équivalent à une cinquième saison. Si, dans nos contrées, nous lui donnons moins d’importance que les japonais, j’aime marquer ce temps-là d’un chapelet de haïkus ou de senryus que je pousse parfois jusqu’au cinquième jour de l’année.



retournant le couteau      
contre moi
l'huître de l'an neuf
 

premier de l'an
réveillé par les trilles
d'une grive musicienne


nouvel-an                                                               
neige aux som
mets
pas aux semelles                                                              source : oiseau-libre.net                                      
                                                                                           



premier de l'an
une bûche de bois vert

dans le poêle




baigneuse, elle essaie
sa nouvelle savonnette
                                   
au miel




premier de l'an
pour moi sa peau
toujours nouvelle 




premier de l'an                          
envolées, toutes les grues
de papier

                                                                              Jack Vettriano. source : musée-virtuel.com                                                     

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire