lundi 27 février 2012

Le dernier café


Il tournait le dos au soleil
Appuyé au mur
Buvant son café
Elle lui souriait
Disait n'importe quoi
Heureuse et troublée
Lui, l'écoutait
Lui souriait en retour
Ils s'aimaient déjà
Sans trop le savoir
En le sachant
Dans l'hypnotique lumière
Du couchant
Bientôt
Ils quitteraient le bureau
Main dans la main
Planeraient dans les rues encombrées
D'odeurs et de gens
Mais il n'y aurait d'autres bruits  
Que leurs souffles                                                                
D'autres musiques                                         
Que leurs baisers mouillés
Ils s'aimeraient
Ô oui
Ils s'aimeraient
A la tombée du soir
Emportés par un flot
D'ombre et de sang




Christian Cosberg
 Le dernier café, photo de Christian Cosberg 












Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire