mercredi 18 juillet 2012

Futur Antérieur : Le lieu


  Le lieu où séjourne le désir est aussi l'endroit où le désir s'insurge.
  La conversion des cendres. Et la beauté du doute.
  Sans toucher au reste des âges.
  Attendu que nul ici ne résistera à la montée des eaux.
  Tout ailleurs, des masques de sel espèrent le retour des Rois Mages.

  Le masque...
  A-t-il jamais été autre qu'un visage perdu ?

                             *   *   *

   A bon entendeur, ces trois préalables:
   - chasser l'injure avant de satisfaire la soif ;
   - ne jamais offenser son ange ;
   - prendre toujours l'avantage sur le soupçon.

   Les mémoires retissent du rompu, si notre propre oubli déjà nous regarde.
   Et son œil - celui de l'oubli - toujours nous clarifie ; bien plus encore qu'il
ne nous fait face.
   De là, pourrait-il surgir un dieu neuf ?
   Non, car se soustraire au réel reviendrait à s'enfoncer dans la rumeur des
signes, à ne jamais quitter l'enfance, à ne plus se défaire du poids...

   Tantôt précis, tantôt sibyllins, tantôt de marbre, les signes sont d’infatigables passeurs.




Roch-Gérard Salager
Extrait de Futur Antérieur, aux éditions La Dragonne

3 commentaires:

  1. "Roch Salager est un écrivain rare et brillant dont les livres sont de purs diamants comparés à beaucoup d'autres qui ne sont que bijoux de pacotille."

    RépondreSupprimer
  2. Le commentaire, ci-dessus, entre guillemets est celui d'une lectrice qui a eu la gentillesse de nous adresser quelques mots sur différentes publications de Point-Critique.

    Chère lectrice, après réflexion, je n'ai pu laisser la totalité de votre commentaire, je pense que vous comprenez aisément pourquoi. Il va de soi que nous pouvons retirer la totalité de votre commentaire si vous en manifestez le désir.
    Christian Cosberg

    RépondreSupprimer
  3. it's all right................Je comprends très bien....J.C.

    RépondreSupprimer