jeudi 23 février 2012

La défaite de la pensée


   Des chiennes de garde ont déchiqueté le mot "mademoiselle", sa beauté, sa poésie, toutes ses belles lettres fraîches et joyeuses, son doux visage, sa jeunesse éternelle.
   Eh ! oui ! la bêtise est transversale et il arrive que des "ânes intégraux" fassent la loi. Mais... résistons !







  

1 commentaire:

  1. un mot qui disparait ou qui tombera en désuétude...
    avec lui risque de s'éteindre la délicatesse.

    Phil

    RépondreSupprimer