mercredi 22 février 2012

Les haïkus de Phil


Vous le comprendrez vite, il s'agissait sur Nahaiwrimo en français  (Facebook) d'écrire quelques haïkus sur le parapluie.

crème glacée -
la petite ombrelle
déjà  brisée
 
averses -
un grand chêne
pour parapluie
 
grenier -
du parapluie
il ne reste que les baleines
 
temps sec -
dans la chambre d'enfant
le parapluie sert de cabane
 
sécheresse -
son parapluie
lui sert de canne
 
belle en bottes
sur son passage
mon parapluie se retourne
 
elle et moi
sous un parapluie
fredonnant une célèbre chanson
 
 
Philippe Quinta

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire