mardi 6 mars 2012

CONFITEOR




Séchez-moi Peigneur parce que j'ai baigné. (euh...non)
Peignez moi, Bénisseur, parce que j'ai séché (euh...non plus)
Bénissez-moi Sècheur, parce que j'ai peigné.(c'est toujours pas ça)
Bénissez-moi Baigneur, parce que j’ai saigné (ah ! là ! là !)
Bénissez-moi, Seigneur parce que j'ai péché...

Le croyant émotif quitta le confessionnal soulagé...


Jean Gelbseiden

1 commentaire: