samedi 19 avril 2014

Christian Martel : Lavées de lumière et de silence



   Christian Martel, né en 1947 à Nyons dans la Drôme, de 1963 à 1967 il fait ses études à l’École des Beaux-Arts de Valence et, de 1967 à 1969 à l’École des Arts Décoratifs de Strasbourg, de 1969 à 1975 travaux de céramiste et recherches picturales. En 1975, il s'installe à Montpellier.
"Recherches picturales sur le paysage végétal, les reliefs montagneux, les plis géologiques. Travaux sur des architectures singulières, des lieux inspirés de zones portuaires, industrielles, cherchant dans ces divers matériaux des textures, des matières propices à un travail de création, d'espaces imaginaires.
Travaux de série autour d'objets divers : végétaux, objets d'apparence dérisoire, servant de tremplin, de ferment à l' imaginaire, sans contraintes précieuses." Voilà ce qu'il dit de son travail.
Il nous fait l'honneur de publier dans Point Critique quelques unes de ses œuvres  marquées du sceau de l'absence, lavées de lumière et de silence, proches, dans l'esprit, de certains tableaux d'Edward Hopper . Mais où sont donc les hommes ? D'eux , nous ne voyons que leurs constructions, et cette absence donne à ces bâtiments une présence incroyable qui évoque les vestiges de civilisations disparues. Quel était ce monde et que lui est-il arrivé ?




Usine Lafarge, Port de bouc ( Bouches du Rhône )









Petite gare





Gare de Veynes








Cimenterie à Crest ( Drôme )






Sète, zone portuaire






Sète, zone portuaire






Silo à Riez ( Alpes de Hautes Provence )




Christian Martel

4, rue du Bras de fer
34000 Montpellier

tél : 04 67 66 28 33

www.christianmartel.fr

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire