dimanche 6 mai 2012

Petites plaisanteries poétiques entre amis

   
Ces quelques plaisanteries ont été construites à partir de phrases poétiques restées célèbres et que j'ai quelque peu détournées.

Jean Gelbseiden




Baudelaire : 
Nous aurons des lits pleins d’odeurs légères
Car comme tout citoyen qui respecte ses pairs
Nous allons chaque jour, de tous ces camemberts
Tâcher d’enfin détruire les odeurs délétères…


Corneille le Cid
Enfin vous l’emportez et la saveur du foie,
Vous élève en un rang que le restaurateur
Savait vous ménager. Le rôti, la baudroie
N’auront plus la parole dans le prochain quart d’heure !



Lamartine : Objets inanimés, avez-vous donc une âme ?
Se disait le curé, qui couché sous l’autel
Cherchait depuis trois jours, en souci de querelle
Les dessous bariolés qu’avait perdus ma femme.


Verlaine :
Voici des fruits des fleurs des feuilles et des branches
Voici venir ma mie, jolie cousine Blanche
Dont les seins sont mes fruits et les yeux sont mes fleurs
La chevelure des feuilles et les branches mes saveurs

Voici des fruits des fleurs des feuilles et des branches
Que je porte en couronne sur ma tête et mes hanches
Et ce très jeune chêne impatient près de vous
de faire manger son gland par vot’ petit coucou.


Lamartine :
Ainsi toujours poussés vers de nouveaux rivages
Nous irons tous les deux rejoindre un nouvel âge
Pour nous confier, joignant enfin nos âmes :
Le ciel est par-dessus le toit, si bleu, si calme.


 


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire