jeudi 18 octobre 2012

le cancer de la bêtise


   Eh, oui ! la bêtise est de nature cancéreuse ! Elle n'est pas seulement transversale, touchant toutes les couches de la société, elle est en chacun de nous, endormie au plus profond de nos cellules, dans l'attente du moment propice qui lui permettra de se réveiller et de s'épanouir. Si personne ne peut se targuer  d'y réchapper, une bonne hygiène spirituelle permet d'éviter ses assauts répétés. Pour cela il faut garder en tête le bon vieux précepte socratique " Connais-toi toi-même"  et, dans un temps qui cultive la bêtise à grande échelle, se dégager, tant que faire se peut, de la religion de l'ignorance. L'ignorance est le terreau naturel de  la bêtise mais elle  n'est pas le seul, en fait la bêtise prospère à peu près sur tout, sur nos qualités comme sur nos défauts, sur nos vertus comme sur nos vices ! A la manière d'Alexandre Vialatte* terminant ses chroniques je dirais: "Et c'est ainsi que la bêtise est grande !"


Christian Cosberg

*

1 commentaire:

  1. Jean-Marie Frapperreau20 octobre 2012 à 16:58

    Si la connerie n'a pas de limite...l'intelligence, non plus !Heureusement !

    RépondreSupprimer