mercredi 20 juin 2012

Les Haïkus de Phil

 
 
grands pins -
j'écoute battre
le coeur de l'été

*

cigale
tes jours et les miens
sont les mêmes !

*

je le garde
l'oeuf cuit
sur l'estomac

*
premier jour d'été -
pelage du chien
en automne

*

chaque matin
réveillé par des cancans
de haute-cour

*

fête des pères -
on veut me faire porter
des caleçons fantaisistes
 
Philippe Quinta 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire