mardi 24 juillet 2012

Les haïkus de Phil : Margeride



sous la bâche
parlant de la foudre
avec le fermier
*
 vent fort -
le hamac
des envies de cerf-volant
*
couché dans l'herbe -
à chaque étoile
son grillon
*
 vent du soir -
la poêle tinte
comme une cloche
*
 lamelles de saucisson
plus fines que la lame
de son couteau
*
 il ouvre son enveloppe
à la vapeur
de la ratatouille
*
 aujourd'hui
est un jour sans mouches
je suis heureux
 
Philippe Quinta

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire