mercredi 8 août 2012

Les haïkus de Phil


haikus du plein été
 
  nappe rouge à pois blancs -
la mouche
toute frétillante

*

le chien noir
dort à l'ombre
du sapin bleu

 *

pelouse grillée -
au pied du tuyau
l'herbe restée verte

*

dans l'air chaud
la voix de Lhasa -
je suis amoureux d'une morte

*

31 juillet -
les anges qui nous entourent
ont-ils chaud ?

*

quelle chaleur !
la seule pluie
vient du moteur de la clim
Philippe Quinta

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire