jeudi 7 mars 2013

Bouillon blanc








à mes pieds, la vague
écume deux petits crabes
de son bouillon blanc





sous-bois
au travers des marguerites
une colonne de fourmi





minuit passé
le long récit de la pluie
et du vent...





chat endormi
l'odeur du café
ne réveille que moi





jour de pluie
je croque une petite
pomme jaune





bientôt
dans le bruit du vent
le tendre des feuilles





Christian Cosberg 


  

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire