vendredi 2 août 2013

Les haïkus de Phil : Les mééé des brebis






dans le hamac
toute la nuit
à regarder les étoiles



les mééé des brebis
pour me dire qu'il n'est plus 
l'heure de dormir



l'oiseau
au dessus de ma tête
presque muet




dire qu'il faudra
saluer ce monde 
où l'herbe est si douce




ici l'été
on l'apprécie -
vent dans les arbres




deux ans après
dans ses yeux verts
je plonge encore



Philippe Quinta

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire