lundi 30 septembre 2013

L'alchimie du temps qui passe





cet air si doux
c'est la nuit
qui le fredonne...






poignée de dattes
mangées
au jour le jour






ses mots au téléphone
les trains déraillent
sans crier gare...






sommeil de plomb
ma nuit
en or




Chartres, labyrinthe





Christian Cosberg



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire