mercredi 11 septembre 2013

Les haïkus de Phil : Vertiges








premières lueurs
le coq du voisin
ne les chante plus







vingt-huit ans après
oooooh qu'elle fait
me reconnaissant







première pluie 
la petite chatte
en revient outrée









vertiges -
à l'horizontale
le monde est droit









sans égard
l'orage
pour les figues mûres





Philippe Quinta





Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire