lundi 3 février 2014

Entre deux vagues





Hiroshige, Hommes sous la pluie





cinq minutes encore
assis tout au bord
du matin qui passe



*


un peu de soleil
entre deux vagues de pluie
le temps de dire ouf



*


patisserie
trois bouts de chou
devant la vitrine



*



fleurs d’amandier
des frères et sœurs
à n’en plus finir



*



sur nos petites blessures
le souvenir
de ton souffle léger






Christian Cosberg

 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire