vendredi 21 février 2014

SANG D'ENCRE





Sang d'Encre - Photo et texte de Christian Cosberg






lame aiguisée
au fil des montagnes
les coups de poignard du vent



*



crécelles de bois mort
leurs derniers chants bercent
les tendres pousses



*


nouveau chemin
trois jours que je piétine
vers l’inconnu



 *



grand vent
toute la plaine
pour théâtre


*


sur le chemin déjà
chacun de mes pas
frappe à ta porte








 Christian Cosberg

1 commentaire:

  1. Philippe Macé5 mars 2014 à 11:01

    sur le chemin déjà
    chacun de mes pas
    frappe à ta porte

    Celui-là est magnifique, vraiment, je l'adore

    RépondreSupprimer