mercredi 5 mars 2014

Fabuleux nuages encore...





derrière la vitre
la fin d'après-midi
soigne sa sortie










sept-heures du soir
ce ciel me dit
quelque chose...










en ordre de bataille
sur la terre 
comme au ciel










encre noire
le couchant
me ravitaille










l'éternité c'est long
Rothko n'a jamais
arrêté de peindre









soleil couchant
mon regard s'envole
aussi loin que possible










Christian Cosberg


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire