mardi 6 mai 2014

AUTOUR DU HAÏKU







Autour du haïku - Photo et texte de Christian Cosberg





un petit monde
dix-sept syllabes offertes
comme un bouquet


*


quai de gare
haïku du matin
entrain


*


modeste
le haïku décroche
le pompon


*


sous le manteau
écouler
des haïkus de contrebande


*


В середине ночи
он пишет один Хайку

по-русски

  
au milieu de la nuit
il écrit un haïku
en russe


*


le haïku
se noie dans l'encrier
le haijin mange des fraises


*


vitesse de la lumière
haïku
Philips


*


jour d'Ascencion
une floppée de haïku
posés sur les cîmes


*


le haijin coule à pic
avec son haïku
de Trafalgar


*


nuit étouffante
vite trouver un peu d'air
dans les haïkus du nord


*


parfois le haïku
est ce tout petit oiseau
qui chante si fort


*


haijins
méfiez-vous du terrible
haïku du lapin


*


sur la neige
le haïku
d'un oiseau inconnu


*


haïku
l'addiction
en trois lignes


*


panne de courant
le haijin bricole un haïku
avec des lucioles


*


trois haïkus
au lever
mon médicament


*


vends haïku
dix-sept syllabes ouvertes
sur un grand jardin


*


pêche à la ligne
petite bagarre
avec un haïku sauvage







Christian Cosberg







4 commentaires:

  1. J'aime bien cette série, Christian! :)

    marion

    RépondreSupprimer
  2. C'est toi sur la photo ? Le prescripteur de Haikus ?

    RépondreSupprimer
  3. Si tu parles de la photo retravaillée en noir et blanc ou de celle où je porte des lunettes, oui !

    RépondreSupprimer