mardi 16 janvier 2018

JUSTE ÇA - MICHEL DUFLO




Hasui Kawase






tournée des tombes -
un mot pour chacun
et des larmes pour elle




*




voisins de tombe
le père et le fils -
en famille dit-elle




*




douceur automnale -
leurs deux urnes réunies
pour l'éternité




*




"papa"
"maman"
même à mon âge




*




soirée de clôture -
à la patère deux manteaux
font connaissance




*




adieux -
juste un baiser
un




*




verres de vin blanc -
posant mes lèvres
sur l'empreinte des siennes




*




mes vies rêvées
plus belles que ma vie vécue -
herbes d'automne




*




mort d'un poète -
l'arbre vient de perdre
sa dernière feuille




*




feuilles mortes -
toutes ces lettres écrites
et jamais postées




*




dernier soleil -
dans la nuée d'insectes
un jumbo-jet




*




minuit passé -
à l'arrêt du bus scolaire
un lapin




*




deux escargots
en pleine conversation -
beau temps pour la saison




*




raisin vendangé -
mon voisin vigneron
de retour sur Meetic




*




retour des taupes
dans le jardin -
mini-golf




*




petite tombe -
elle n'a vécu que le temps
d'une floraison




*




entre nos deux peaux
l'épaisseur d'un tissu -
frissons d'automne




*




champs labourés -
comment ne pas songer
à la douleur d'aimer




*




sur ce chemin creux
j'ai abandonné mon rêve -
première neige









le balayeur -
sitôt le dos tourné
les feuilles reviennent




*





armistice -
faire la paix
avec moi




*




sous-bois d'automne -
une vraie pipelette
cette rivière




*




nuit claire -
autant d'étoiles
que de feuilles mortes




*




juste ça
écouter la rivière
et pisser




*




à l'empressement
de la limace
la pluie arrive




*





boue et feuilles mortes -
le chemin nous a suivis
jusqu'au salon




*




partout l'automne -
jusque dans la couleur
de mes chaussettes




*




à travers champs
un ruisseau zigzague
et zézaie




*




nuages gris
chaussettes grises -
mes grigris du jour




*




mois sans dieux –
c’est le moment d’avoir
des pensées coupables




*





douceur automnale -
à vous faire des mouches
centenaires








Michel Duflo

3 commentaires: