mercredi 14 janvier 2015

VOLÉE DE PLUMES POUR LA LIBERTÉ D'EXPRESSION














Soudain la guerre
Debout
Au fond du couloir


Watanabe Hakusen (1913/1969)

Cité par Michel Duflo





C'est comme si des porcs
Avaient mangé
Notre confiture


Gilles Brulet




Face aux armes
Toujours vivante
L'âme des crayons


Cécile Duteil





Drapeaux en berne -
Je ne sais plus d'où arrive
La bourrasque d'hiver




Contre ces jours gris
Infiniment gris -
Mes chaussettes bicolores




Dessins
Du sang
Dessus


Michel Duflo




Jour des soldes -
Chez Charlie on liquide
Les journalistes




Jour numéro neuf -
Il manque toujours
Une douzaine d'eux




Charlie Hebdo
Satire dans tous les coins
Jusqu'au Paradis


Françoise Sarnel




Entre police et Samu
Un va-et-vient -
L'année en 15


Christine Dumond




Pas de confusion
Que nos larmes
Ne nous aveuglent pas


Patrick Fétu




Peut-être
Reprendre un chat -
L'appeler CHARLIE




Septième jour de l'an
Les dieux
Ont soif




Midi du huitième jour
Des nuages sombres
Courent sur la ville


Monique Junchat




Midi du jour 8 -
Les oiseaux ne font pas
Taire les sirènes




7ème de janvier -
Les rubans noirs remplacent
Les bonnets rouges


Bikko




Après le silence
Un élève m'offre
Un loukoum




Entre les pierres
De la peur
La petite fleur mauve


Florence Houssais




Pas assez de pluie
Pour laver la boue du monde
Pas assez de larmes


Térézou Neth




Septième jour
le sale temps
des assassins




Huitième jour
Entre la peine et la colère
Le partage de midi




Neuvième jour -
Trois monstres désormais
Il fait si beau dehors


Christian Cosberg




Mon jardin d'hiver
Sur la branche deux corbeaux
Pris de tremblements

 
Gérard Maréchal




Les lettres résistent
Un titre s'affiche
Dans le monde entier


Poleen Molin





Brutalement
Quelle césure
Dans nos haïkus




À eux aussi
On a dit
Bonne année


Joëlle Quinta-Rayner




Retour à l'école -
Crayon sans mine et taille-crayon
Sur tous les bureaux




Septième de l'an
Le sang de la Liberté
Dans tous les foyers

 
Graziella Dupuis




Là-haut les oiseaux
Regardent les hommes à terre
Qui parlent de guerre


Giordano Genghini




Insolence
Le baume des vieux dessinateurs
À la mine fraîche


Sophie Hop




Fracas des kalach -
On entend malgré tout
Les crayons crisser


Richard Breitner




Tous partis
La déco de Noël
Qui s'attarde


MC Craquout




Rafales de vent -
Ma bougie sans flamme
À la fenêtres




Attentat tragique
À Charlie Hebdo -
12 morts


Franck Vasseur




Sur les joies enfantines
Les ombres sombres
S'effacent




Ce matin j'ai dit à l'enfant
Dieu ne tond pas
Les herbes folles




Ils ont mis Dieu
Dans leurs mitraillettes -
Douilles de 6 cm


Philippe Quinta




Jour de deuil -
L'enfant commence
Un nouveau dessin




Salle de rédaction -
Près de sa gomme sèche
Une tache de sang




Jour de fusillade -
Le sapin déshabillé
Sans un mot


Vincent Hoarau




Triste
Dans son rideau de nuages
La lune se cache




Lune rousse
La terre aussi ce soir a
Des reflets de sang


Nomade Man




Vigne noire -
Comme un électrochoc
Le Sept sera notre Onze




Vigne noire -
Les loups sont entrés dans Paris
Au septième jour




Vigne noire -
Pourquoi tant de haine
Au cœur de ces chiens


Roger Amade




Écho du silence
Aux douze coups de midi
Sonne le glas


Josiane le Roy




Personne ne bouge
Déjà un nouveau soleil
Encore plus rouge


Françoise Gabriel




Silence à midi -
Les larmes de Cabu
Tombent du ciel


Gaëtan Lecoq




Hommage
Le silence
Est un cri


Danièle Duteil




Jour de deuil
Pour les fantassins de la liberté
Il fait si froid


Dominique Lafond




Aujourd'hui
Nos rires
Sont en pleurs


Nicole Braham




Jour de deuil
Les crayons font grise mine
La feuille reste blanche


René Coursin




Malgré la fatiguent
Je ne peux m'endormir -
Sang d'encre


Philippe Ambroise




.....
.......
.....

 
Sylvie Théraulaz




Non non non non non
Non non non non non non non
Non non non non non


DuBleu Dansmoncafé




7 janvier de l'an 15
Il pleure dans mon cœur
Comme il saigne à Paris


Fran Nuda




Ce soir
J'écoute du jazz
La porte fermée


Audrey Gourjon




Sous mes fenêtres
Les lycéens par centaines
-- les porte-plumes...


Jean-Louis Chartrain




Rire aux larmes
En revoyant leurs dessins
Du rire aux armes


André Cayrel




Le cœur vide
Les deux yeux
Grands ouverts

Hosaï (1885/1926)





Textes réunis par Franck Vasseur


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire