mercredi 11 février 2015

À PETITS PAS






Jeffrey T. Larson - Gravelroad






blizzard
le paysage d'hier
effacé



*



crépuscule
les tulipes
boycottent la fermeture



*



depuis ton départ
ta chaise du perron
berce encore



*



fruits mûris longtemps
leur chair tendre
ne fait pas vieux os



*



crépuscule
des poitrines rousses
rejoignent leur nid



*



un chien
promène son maître
accroché au cellulaire



*



le ciel
panse ses bleus
de gros tampons d'ouate



*



la vieille dame
marche à petits pas
sur son ombre



*



l'ado sur la balançoire
de ses pieds repoussent
les nuages gris



*



une mobylette
se prend pour
une Harley Davidson



*



après l'arrosage
les fleurs rient
ma voix plus claire



*



marche automnale
vider ma tête
remplir mon cœur



*



dans le pré
la vache revendique
les derniers brins d'herbe



*



l'été s'en est allé
elle n'en finit plus
de ruminer



*



terrain d'abatis
le vieil orme dépouillé
de son parasol



*



entre le ciel et la terre
l'orme droit comme un «i»
veille en silence



*



les roseaux
au gré du vent sifflent
«quand reviendras-tu?»



*



vent froid ce soir
les décorations de Noël
me laissent froide



*



à la regarder
ma montre
embellit le temps



*

 

soleil
sur la neige fraîche
des milliers d'étoiles



*



une feuille morte
court d'étoiles
en étoiles



*



à la barre du jour
le vent se lève
soulève la neige rose



*



la neige fraîche
efface les traces
du petit rongeur







Lise Ouelette


1 commentaire:

  1. Comme c'est simple et beau, j'adore Lise, un beau dépaysement, merci à toi et Christian!

    RépondreSupprimer