jeudi 5 mars 2015

LA GÉOGRAPHIE DE LA LUNE




Hasui Kawase





assis sur la pierre
j'attends que se lève la brume
petit matin froid



*



le corps du chien
tout entier
fume dans l'air gelé



*



le couteau du jour
découpe la brume
à grand peine



*



dans la brume
quelque chose de grand
se devine



*



brume froide
sur le chemin un cri d'oiseau
me décoiffe
de la brume
jusque dans ma barbe



*



on dirait que tu
retrouves la joie, papa
quand tu marches



*



pour mettre l'enfant dehors
la neige n'a pas eu besoin
de crier



*



couchant d'hiver -
assis comme à mes dix ans
dans les herbes folles

*
gai de vin
si je rencontre les gendarmes
je leur dirai un poème



*



silence profond -
quitter mes souliers
me libère la tête



*



ces chats
qui ne demandent jamais
s'ils peuvent



*



entre chien et loup
le froid
se met à mordre



*



pour pêcher la lune
autant qu'elle soit pleine -
barque catalane



*



toujours là
l'enfant
quand il faut grimper



*



mon fils
connaît les colibris
comme sa poche



*



par la casserole oubliée
je sais qu'il pleut



*



la géographie
de la lune
dans la poêle à crêpes



*



couchant d'hiver -
le soleil caresse
le blé en herbe



*



prochaine vie -
entre cerisier et mimosa
j'hésite un peu



*



parfum de cannelle
dans la poêle cuit
le riz sauvage




*



tu fricotes
avec le soleil
petite fleur jaune




*



le saule
attend le printemps
pour pleurer



*




chemin faisant -
le croc en jambe
d'une ronce






Philippe Quinta

 


3 commentaires:

  1. Respect. Je me prosterne humblement, ô Fitaki!

    RépondreSupprimer
  2. Monique Junchat5 mars 2015 à 18:27

    Tous sublimes!!! un régal, merci

    RépondreSupprimer
  3. À savourer sans modération! Très beau!

    Lise Ouellette

    RépondreSupprimer