vendredi 15 mai 2015

LE FRACAS DES BONS MOMENTS




Mireille Cornillon






La lumière se cache
la plage a déjà
le goût des adieux



*



Derrière
le rideau de pluie
un chagrin d'automne



*



Dans la benne verte
le fracas
des bons moments



*



A terre
les habits de l'automne
en vrac



*



Vol rasant
le corbeau ressuscite
trois feuilles



*



La barrière en bois
plus belle
avant la peinture neuve



*



Sous le vent
la plume blanche
vole sans l'oiseau



*



Quelques feuilles rouges
dans la haie verte
une écorchure



*



Sur cette photo
de gens de mon âge
je me sens vieille



*



Novembre
ma voiture aussi
change de chaussures



*



Sur le chemin de l'école
les premiers bonnets
à pompons



*



Au bout
de la souffleuse
des gerbes d'or



*



Derrière la pluie
sur la vitre
son silence



*



Dimanche pluvieux
alignées sous la véranda
les petites bottes



*



Chassées par la souffleuse
les feuilles
sautent le mur



*



Par-delà le mur
du cimetière
les hauts-parleurs du cirque



*



Les jours plus courts
sans lui
encore trop longs



*



Soleil d'automne
du petit arbre
rejaillit le feu



*



Jour sombre
la pluie
dilue mes projets



*



Couronnée
et plumée
je quitte mon dentiste



*



D'abord le cimetière
puis le village-
on commence par la fin



*



Le bruit
du volet roulant-
j'ouvre les yeux sur la nuit



*



Chaque jour qui passe
à redescendre sur terre
je m'exerce en vain
au loin plane un cerf-volant
secoué par des vents contraires



*



La grande roue-
de sa main
il veut caresser la lune



*



Noirs sur gris
les étourneaux
rabattent la nuit



Robert Vickrey




Dans le lointain
le bruit d'un camion-
un nouveau jour



*



Marché de Noël.
sur la fausse neige des chalets
la vraie pluie



*



Par-dessus le mur
les marronniers me saluent
je suis libre



*



Automne-
dans le jardin d'enfants
des champignons en bois



*



Dictée de Noël.
il décore ses mots
d'accents circonflexes



*



Elle tourne vite
la grande roue
de l'enfance



*



Pluie du soir
assez de flaques
pour noyer la nuit



*



"Consulat du Mexique"
déjà du soleil
sur la plaque



*



premiers beaux jours
le printemps arrive
en skate



*



Maison de retraite
des primevères s'échappent
sous le mur



*



son texto
le soleil s'allonge
sur mon canapé



*



petit matin seule
devant mon bol
les corneilles passent en bandes



*



A vol d'oiseau
sur le ciel bleu
mes idées noires



*



sous haute tension
le squatte évacué
sauf la glycine



*



vent d'ouest
les yeux du chat
courent après les nuages



*



vent froid
le soleil en morceaux
dans les jonquilles



*



jour férié
le ciel ne sait pas
quoi faire





Monique Junchat

 




14 commentaires:

  1. Réponses
    1. Monique Junchat15 mai 2015 à 18:08

      merci Bruno, à bientôt!

      Supprimer
  2. Réponses
    1. Monique Junchat15 mai 2015 à 18:09

      merci Chistiane! j'aime beaucoup ce que tu fais, bises!

      Supprimer
  3. Réponses
    1. Monique Junchat15 mai 2015 à 18:12

      merci Yann qui me fais tant voyager...honorée de ta remarque sur mon modeste travail mis en valeur par notre grand Christian!!

      Supprimer
  4. très jolis petits textes comme des cailloux blancs dans l'eau, bravo !

    gilles brulet

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Monique Junchat15 mai 2015 à 23:58

      un grand merci Gilles, ton avis m'est précieux, te relire serait un grand plaisir!

      Supprimer
  5. Bel ensemble, plein de sensibilité, une bien jolie balade poétique et humaniste :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Monique Junchat16 mai 2015 à 23:24

      Merci à toi, ton avis me touche beaucoup! à bientôt sur la page

      Supprimer
  6. Superbe ! Sublime ! Je suis transporté ! Quel talent !
    MC Craquout

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Monique Junchat17 mai 2015 à 22:29

      merci MC, très touchée par ton commentaire, bises et sois heureux un peu...

      Supprimer
  7. Oh que j'aime l'écriture de Monique...
    Merci !
    Sophie Hop

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Monique Junchat17 mai 2015 à 22:30

      Merci Sophie et c'est réciproque!!! à bientôt

      Supprimer