mercredi 17 juin 2015

LUNE BLEUE





Photo de Jean-Pierre Divet





au dernier soupir
un regard sur ses brebis
il est parti




*




Sur le causse
au bal des papillons
l'esprit léger




*




Journée finie
flotte l'odeur
de l'enfumoir




*




Lune bleue
la tête dans les nuages
après l'orage




*




poussières d'étoiles
la mémoire de ses chaussures
au tableau de bord




*





sieste au vert
la musique des tarines*
et des mouches




*




vertige
le vent d'avant l'orage
jusque sous sa jupe




*




FOSSIL
étrange la marque de lunettes
de ma vieille sœur




*




Un à un
les grains de raisin
s'allument au soleil




*




Cette première mousse
offerte par mon Fils
longtemps sur mes lèvres




*




Ciel gris
piscine bleu
je plonge




*




été au ruisseau
soudain sa lumière
caresse la préhistoire




*




Instant d'éternité
seules dansent les feuilles
au gré de l'air




*




Ah, vous dirai-je mon fils
le plaisir d'un baiser posé
au milieu d'une vieille barbe




*




Retour de course
le salaki au fond du frigo
attend la tomate




*




dans ses yeux
la glycine se reflète
et m'enlace




Photo de Jean-Pierre Divet





Trapéziste
A quel fil de vie
tu te suspends




*




l'odeur de mon enfance
remonte de la cuisine
mon fils à la bilig*




*




Tel un radar
au bord de l'autoroute
le tournesol




*




Maquereaux à la main
il embrasse
ma fille




*




cette maison
façonnée de mes mains
la quitter




*




De notre été
ses jours ardents
que reste-t-il




*




Tête embrumée
l'ombre de lui même
le Ventoux cuve sa nuit




*





pour une journée
la douceur de vivre
au pays de la châtaigne




*




royaume des escargots
la pluie partie
ils prennent leurs pieds




*




ambiance des 24 H
chez les escargots
les pneus crissent




*




dorment les volets
le ressac de nos corps
près de la piscine




*




ceinture de sécurité
son parfum
reste attaché




*




terre en automne
son visage caché
accueille la semence




*





journée sous la pluie
les os encore mouillés
la douche attendra




*




combler l'absence
en notes de musique
prêtes à jaillir




*




ah! vieux prunus
offrant une fleur
avant l'hiver




*




aux fils du grenier
dormaient les fantômes
vents de mon enfance




*




pétales après pétales
sa rose sur mon chevet
doucement déposée




*




un jour imaginer
l'espoir que l'on porte
dans une valise




*




le sud
à l'angle de la rue
ses mains bavardent




*




carré de ciel bleu
fenêtres ouvertes
sur le Sud




*




Galerie marchande
rayon lingerie
il plie son bréviaire




*




elle partie
ma cheminée
a perdu sa flamme




*






envie d'ailes
la retrouver encore
cap au nord





*




aurore
le plat pays
un peu givré




Photo de Jean-Pierre Divet





que se disent ils
d'avoir vu tant de culs
les bancs publics



*



au bout du fil
une à une
les étoiles s'allument





Jean-Pierre Divet

 
* Race tarine, synonyme de race bovine de la Tarentaise. (Larousse)
* Le ou la bilig, aussi dénommée crêpière ou galettière, est une plaque circulaire en fonte, extrêmement lourde, utilisée pour réaliser et faire cuire les galettes ou les crêpes. (Wikipédia)




3 commentaires:

  1. très belle compilation!

    sprite

    RépondreSupprimer
  2. La beauté d’un homme beau
    la sensibilité d’une force
    la force d’une sensibilité
    écris encore mon ami

    Craquou

    RépondreSupprimer